03/10/2008

Nostalgique

Je ne sais pas si c'est l'arrivée de l'automne ou la fin de notre allaitement qui me rend si nostalgique.

Je repense beaucoup à tous ces instants intenses: la découverte de la grossesse, l'annonce des triplés avec l'incapacité de pleurer ou de rire de donner la vie 3x. La grossesse, à la recherche constante d'un équilibre fragile. L'accouchement: même si il était à l'opposé de notre envie de départ (mettre au monde notre 4ème bébé à la maison), nous retrouver au bloc n'a pas entamé notre bonheur d'accueillir tant de vie.

Sont venues les premières heures, semaines, la découverte de nos bébés, redonner des repères à notre nouvelle famille...

Pour moi, la grossesse, l'accouchement et l'allaitement forment un tout. Une seule et même étape dans une vie. Et je sais que c'était la dernière fois pour moi. Je suis nostalgique car je le vis là, tout de suite mais je sais que comme pour chacun de mes bébés, cette étape restera indélébile.

Cela fait quelques semaines que je m'aventure, que je m'éloigne de mes bébés quelques heures, quelques kilomètres. Mais je savais qu'à mon retour, je me connectais à nouveau à eux grâce à l'allaitement. Maintenant, il faut créer un autre lien, d'autres retrouvailles. Ne vous y trompez pas, c'est moi qui ai décidé du sevrage, qui ai souhaité me retrouver mais ça n'enlève pas le sentiment mitigé de la fin de quelque chose.

Jusque là, je disais volontier "j'ai 3 grands enfants et 3 bébés" maintenant: "j'ai 6 enfants,  mes 6 amours"...

Fabrina

10:57 Écrit par jacques et fabrina dans allaitement | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

24/09/2008

Ca sent la fin

Cette fois, les petits loups sont proches du sevrage complet. Les filles acceptent enfin le lait dans une tasse à bec (merci Stéphanie Clin d'oeil) et Gaspard, déjà dans un biberon.

Ils ne réclament plus en journée mais bien.............................la nuit. Alors que c'est principalement pour ne plus les allaiter la nuit que j'ai précipité le sevrage. Ils ont bien compris comment garder encore un peu leur maman rien que pour eux.

Nous devrons prendre bientôt notre courage à 2 mains et leur signaler que désormais, le bar de nuit est fermé.


Lison

septembre 173


Gaspard

septembre 178


et une petite photo des filles plongées dans leur livre préféré!

septembre 158

19:43 Écrit par jacques et fabrina dans allaitement | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

15/01/2008

L'allaitement

Après avoir connu des allaitements basés sur la confiance, le feeling, l'écoute, l'observation du bébé, le contact... en néonat, je fais face à des chiffres, des tableaux, des balances froides, des termes pédiatriques tels que compétence ou autonomie du bébé. Alors qu'en moi cohabitent des sentiments et des impressions simples et naturels.

J'avais fait le voeu d'essayer d'allaiter mes 3 bébés. Ils ont maintenant 3 1/2 semaines et jusqu'à présent, ils vivent et grandissent uniquement grâce à mon lait. Je n'en tire aucune fierté, juste une satisfaction et un plaisir indescriptibles.

Je suis par contre très fière de mes bébés qui ont trouvé tout naturellement comment se nourrir chez leur maman. Attendrie devant leur bouille repue lorsqu'ils ont pris le sein. Plus qu'une compétence, c'est un besoin vital qui s'accomplit dans la douceur et la confiance mutuelle.

Je ne fais pas de projet, juste l'envie de vivre cette expérience unique tant que notre famille le pourra.

 Fabrina

14:42 Écrit par jacques et fabrina dans allaitement | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

20/10/2007

Allaitement posté le 23/07/07

logo

 

Après avoir vécu des moments merveilleux lors de mes trois
précédents allaitements, je me pose évidement la question de l'allaitement des triplés. Et si c'était possible... Après une petite recherche, voici déjà (pour ceux et celles que ça intéresse) un lien vers un témoignage très émouvant et encourageant:

http://vivian.noel.free.fr/allait/multiples.htm

 

19:01 Écrit par jacques et fabrina dans allaitement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |