13/10/2011

Une chose à la fois

Lorsque notre attention n'est pas occupée par une activité extérieure, nous avons presque tous instantanément des idées noires!

Du coup nous cherchons à avoir l'esprit toujours "occupé". Et nous lisons nos e-mails en parlant au téléphone, nous regardons la télé en dînant, nous écoutons la radio en donnant un bain aux enfants, etc.

L'autre découverte de cette recherche*, c'est que nous ne tirons du plaisir, de vrai plaisir, que lorsque notre attention est complètement investie dans une seule chose: une conversation, la confection d'un bon repas, un film qui nous fascine. Uniquement, donc lorsque nous ne divisons pas notre attention entre plusieurs tâches.

Cette attention, c'est de l'énergie pure! Elle transforme ce qu'elle touche. Les animaux et les enfants le savent souvent mieux que nous. Plus encore que de la nourriture, de la chaleur ou de l'argent, c'est de l'attention qu'ils cherchent lorsqu'ils viennent vers nous. Et ils s'y prélassent comme dans un rayon de soleil. Pareil pour l'amour passion des adultes: rien n'est plus fort que de se regarder interminablement dans les yeux...

La meilleure preuve que notre attention vaut très cher, c'est l'argent que dépensent les publicitaires ou les chaînes de télévision pour l'attirer vers elles: "Regardez-moi! Regardez-moi!" semblent-ils tous crier... Pourtant, nous ne sommes jamais assez conscient de cette richesse que nous possédons.

Par notre seule attention, nous pouvons transformer chaque instant, chaque relation, comme l'alchimie transformerait le plomb en or. Les plus grands thérapeutes -ceux qui réalisent les plus grandes transformations- avaient tous une extraordinaire capacité d'attention pour l'autre. Ils savaient se concentrer entièrement sur ce que disait la personne qu'ils écoutaient et exclure tout autre pensée. C'était le cas de Sigmund Freud, de Carl Rogers, de Milton H. Erickson, de Françoise Dolto. On entendait souvent dire d'eux: "Son regard était tellement intense que c'était comme si ses yeux voyaient à travers moi."

Même sans avoir leur talent, nous pouvons choisir, nous aussi, d'investir cette précieuse ressource entièrement dans le présent, dans cette seule chose, dans une seule personne à la fois. En commençant, par exemple, par ne plus lire nos e-mails pendant que nous parlons au téléphone...

Extrait de l'édito "une chose à la fois!" de David Servan-Schreiber dans le Psychologie de décembre 2010

*Recherche effectuée à Chicago par le professeur Mihaly Csikszentmihalyi, auteur de Vivre, la psychologie du bonheur qui a décrit l'état de performance optimal, dit de "flux" (flow) et a fait cette étude pour tenter de mieux comprendre ce mécanisme.

 

Voilà un texte qui me trotte dans la tête depuis quelques semaines. Je sais que pour me sentir sereine, calme et pleinement dans ce que je fais, il faudrait que je fasse une chose à la fois mais la réalité reprend vite du terrain. 

Comment faire pour écouter un enfant à la fois?

Comment ne pas penser aux tâches ménagères qui m'attendent lorsque j'aurai terminé l'histoire du soir?

Vous voyez ce que je veux dire?...

Et bien, à partir de demain 8H30 et durant 57 heures, je vais pouvoir mettre en oeuvre cette petite résolution sans difficulté.

57 heures à deux...

 

20:18 Écrit par jacques et fabrina | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

En même temps, porter notre attention "continuellement" sur un seul enfant comme par exemple un enfant unique doit être pesant pour lui, je me souviens comment j'étais gaga quand je n'avais qu'un seul enfant et du coup elle en faisait des vertes et des pas mûres !!! Sarah m'a dit ce soir : "Je suis contente d'avoir des frères (même si parfois ils me cassent les pieds)".

Écrit par : thitasarava | 13/10/2011

j'attendrai le retour des 57 h et les nouveaux commentaires , profitez bien bisous

Écrit par : marraine kiki | 13/10/2011

j'attendrai le retour des 57 h et les nouveaux commentaires , profitez bien bisous

Écrit par : marraine kiki | 13/10/2011

Vus n'avez pas su avoir quelques instants à deux en vacances.......
et ben voilà le mois d'octobre arrange les choses !!!!
Profitez un maximum de ces 57 heures et vous reviendrez en pleine forme car le premier pied dans la maison ?????
Vous êtes sur la route..................alors bonne route
jacqueline

Écrit par : jacqueline | 14/10/2011

Profitez-en, savourez même !

Écrit par : Alice | 15/10/2011

De tout coeur, j'espère que vous aurez pleinement profité des 57h à vous deux, surtout avec une météo aussi géniale.
C'est bien de se faire plaisir aussi une fois de temps en temps. Il faut pouvoir lâcher prise et penser à soi... et recharger les batteries à sa façon. Bisous et bonne fin de week-end.

Écrit par : Christine | 15/10/2011

Très intéressant ce texte et tellement vrai.
J'espère que vous avez profitez pleinement de ces 57h à deux!

Écrit par : CORNELIS | 17/10/2011

J'adore!... Et je sens que cela me fait réfléchir, moi qui, parfois, tire même une certaine bête fierté à pouvoir faire très vite plusieurs choses à la fois (et comme tu dis, ai-je vraiment tjs le choix???). Mais je remarque cette année que je suis plus zen - et je me demande si ce n'est pas en partie parce que j'ai décidé de faire moins, mais de faire mieux. J'ai tjs mille corrections à faire, mais quand je m'y mets, toute mon attention est sollicitée (d'où merci le café du coin, sans enfants qui crient!). Par contre quand je décide "ce WE je profite de ma famille", je n'ai pas sans cesse la petite voix du petit rat qui crie au scandale, du coup je peine moins à m'y remettre...
Y a pas de hasard: si j'ai décidé de venir vous dire bonjour aujourd'hui, c'était sans doute pour pouvoir lire ce texte...
J'espère que ces quelques heures furent à la hauteur de vos espérances! (même si, sans doute, mille fois trop vite passées...)
Gros bisous!

Écrit par : Catherine | 09/11/2011

Bonsoir,

Je suis maman de triplés,ils ont maintenant 23 ans,
nous avons eu des hauts et des bas , pas évident
de tout faire en même temps,mais la fatigue s'oublie
vite en contemplant nos enfants,c'est que du bonheur :-)
je vous souhaite plein de choses pour vous tous,
Bisous de Mimi ...

Écrit par : MiMi du SuD | 13/11/2011

Les commentaires sont fermés.